Feux de forêt en Algérie


Uncategorized / dimanche, juillet 28th, 2019

Un feu de forêt est un incendie déclenché au sein d’un milieu forestier. Il peut avoir des origines aussi bien naturelles qu’anthropiques ou humaines. La présence de microcharbons préhistoriques dans notre environnement a démontré que les feux de forêt ont existé depuis l’apparition des végétaux sur Terre, 420 millions d’années en arrière. 

La planète terre est intrinsèquement inflammable. Les feux de forêts d’origine naturelle apparaissent dans un même endroit en moyenne une fois tous les 25 ans. Ils ont une faible intensité et, souvent, ils n’atteignent pas la haute canopée. Ils se propagent au niveau du sol et débarrassent la forêt des débris de bois. Ces feux naturels sont donc peu fréquents et ont une faible intensité. Des recherches scientifiques, en Algérie et ailleurs, ont prouvé que ces feux permettent, et dans certains cas sont primordiaux pour, la régénération des forêts de cèdres de l’atlas et des pinèdes.

D’ailleurs, plusieurs pratiques de gestion forestière, notamment le brûlage dirigé, font appel au feu pour lutter contre le feu. Oui, vous avez bien lu. En effet, le brûlage dirigé est une technique de défrichement méthodique et contrôlé qui sert à débarrasser la forêt, notamment les pinèdes, des débris de bois qui augmentent le risque d’incendies ravageurs. Comme quoi, on brûle la forêt pour lutter contre les feux de forêts tout en lui permettant de se régénérer d’une manière saine. D’ailleurs, nos ancêtres berbères de Kabylie l’avaient intelligemment compris et ils pratiquaient cela dans les villages. À l’approche de la saison des feux, ils ramassent tous les débris de bois et de végétaux morts à fin de les brûler, et ce, pour protéger leurs villages des incendies.

En contraste, les feux de forêts d’origine anthropique (humaine) sont les plus fréquents et les plus ravageurs. Aujourd’hui, la majorité des feux de forêt sont causés par l’être humain: volontaires, non volontaires, criminels,…etc. En Algérie, les feux de forêts anthropiques sont en train de ravager notre richesse naturelle. Ils ont plusieurs causes dont je cite principalement:

– L’exploitation illégale de bois en milieux sauvages et production de charbon à l’approche du Eid el Adha pour des fins commerciales (mafia du charbon),

Les mines et la mafia du foncier qui veulent s’accaparer plus de terrains, 

– Le jet de mégots et les feux de camp,

– Le développement anarchique d’une agriculture non durable et basée sur la monoculture,  le brûlage de déchets agricoles et d’autres pratiques faisant appel au feu,

– Certaines pratiques paysannes qui impliquent l’usage du feu dans les pâtures sauvages afin de régénérer la végétation pour le bétail. Cette pratique a été héritée de nos ancêtres mais les temps ont changé. De nos jours, les feux générés de cette manière deviennent incontrôlables et causent d’énormes dégâts. D’ailleurs ces pratiques sont devenues illégales, mais un manque flagrant de contrôle se fait sentir.

Les feux de forêt d’origine anthropique (humaine) sont les plus fréquents et les plus ravageurs. Aujourd’hui, la majorité des feux de forêt sont causés par l’être-humain: volontaires, non-volontaires, criminels,…etc.

Qu’ils soient d’origine naturelle ou humaine, partout dans le monde, les feux de forêt s’amplifient un peu plus chaque année à cause du réchauffement climatique, suivant les scénarios prédit par les scientifiques plusieurs années en arrière. Ils constituent une menace majeure pour la biodiversité mondiale, végétale et animale et ils accélèrent la crise actuelle d’extinction des espèces. 

À cause du réchauffement climatique, la saison estivale est prolongée, les températures sont plus élevées et la période de sécheresse est plus longue. Ceci n’est pas sans effet sur la végétation. En effet, sous ces conditions, les sols s’assèchent et les plantes perdent de plus grandes quantités d’eau par unité de carbone lors de leurs activités normales et donc elles s’affaiblissent et le taux de mortalité augmente. Cela crée des débris qui amplifient les feux et favorise leur propagation quelque soit leurs causes.

Qu’ils soient d’origine naturelle ou humaine, partout dans le monde, les feux de forêt s’amplifient un peu plus chaque année à cause du réchauffement climatique,

La région méditerranéenne en général et sa côte Sud en particulier (MENA-dont l’Afrique du Nord), a été signalée à maintes fois, comme étant une zone doublement sensible aux conséquences du réchauffement climatique. Des rapports scientifiques prévoient une augmentation allant de 40 à 100% de l’intensité des feux de forêts dans cette région, et ce, à cause du réchauffement climatique.  Chaque soir, posons-nous la question, chacun de son coté, qu’ai-je fait aujourd’hui pour aider l’environnement ? 

Ces feux de forêt sont notre responsabilité à tous. Puisque actuellement, la production de charbon par des amateurs, en milieu forestier, est l’une des causes les plus évidentes du déclenchement de ces feux actuels. Je lance un appel au boycotte de charbon aux sources inconnues.